Son principe Le but est de permettre la prise en charge par la CAF d'une partie des cotisations sociales patronales et salariales dues pour un emploi familial, 50 % ou 75 % selon les cas.

Montant Jusqu'aux 3 ans de l'enfant, le montant maximal des cotisations prises en charge par trimestre est, au 1er juillet 2006, de :

  • 50 % des cotisations versées dans la limite de 1 106 € par trimestre, si le revenu net catégoriel, pour l'année 2005, est supérieur ou égal à 37 241 € par an ;
  • 75 % des cotisations versées dans la limite de 1 659 € par trimestre, si le revenu net catégoriel est inférieur à 37 241 € par an.

De 3 à 6 ans, ou en cas de bénéfice de l'allocation parentale d'éducation à taux partiel (quel que soit l'âge de l'enfant), l'AGED est égale à 50 % des cotisations versées dans la limite de 553 € par trimestre et ce, quels que soient le revenu et l'âge de l'enfant.

Cumul Cette allocation ne peut pas se cumuler avec le bénéfice de l'exonération des cotisations sociales dues pour l'emploi d'une aide à domicile. Toutefois, la réduction d'impôt pour l'emploi d'un salarié à domicile est applicable.

En revanche, le cumul de l'AGED est possible à demi-taux avec une allocation parentale d'éducation à taux partiel, avec l'allocation pour jeune enfant (APJE), avec l'AFEAMA pour un enfant confié à une assistante maternelle agréée puis à une garde à domicile.