Peut-on laisser son bébé de 8-10 mois pendant plusieurs semaines chez ses grands-parents ? Pour toute la famille, c'est une nouvelle expérience. Elle se passera bien si les parents ne la dramatisent pas.

8-10 mois : ne s’agit-il pas du plus mauvais moment sur le plan psychologique pour laisser un bébé plusieurs semaines chez ses grands-parents ?

"Le fait de laisser pour la première fois son bébé, qui va se trouver ainsi coupé de l’environnement auquel il est habitué depuis sa naissance, est plus important que l’âge. Le bébé va cependant chez ses grands-parents, qu’il connaît et dont il entend souvent parler. Ce ne sont pas des inconnus et encore moins des étrangers.

Les parents doivent confier leur bébé sans réticence, avec confiance, et être rassurés quant à la qualité des soins aussi bien physiques que psychiques dont bénéficiera l’enfant. Si on ne s’entend pas avec les grands-parents en question, mieux vaut trouver une autre solution. Le lien familial n’est pas suffisant."

Selon la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse, 85% des femmes et 65% des hommes gardent leurs petits-enfants occasionnellement, à la sortie de l’école, le mercredi, ou pendant les vacances…

Ce mode de garde présente des avantages pour tous les membres de la famille. Dans une étude d’Audrey Daniel sur « Les modes d’accueil des enfants de moins de 6 ans », les parents avancent plusieurs raisons pour privilégier les grands-parents : la proximité géographique, la confiance et la relation affective rassurante. Quand on habite à côté, c’est plus simple, c’est vrai… Mais si les Français confient leurs petits à leurs parents, c’est aussi parce qu’ils leur font confiance ! Confier ce bébé à qui l'on tient tant, ça peut faire peur. Le confier à notre Maman qui nous a élevé, moins…

Porte-parole des « nouveaux grands-parents », l’EGPE observe également le rôle des plus de 55 ans au-delà de nos frontières. Selon leurs études, on peut parler en Grèce ou en Espagne de modèle « familiarisé » : « Pour s’occuper de leurs petits-enfants mais aussi de leurs propres parents, les habitations sont rapprochées et les grands-parents sont un des éléments essentiels du fonctionnement de la famille ».

Aux Etats-Unis ou en Angleterre, l’enfant n’est pas pris en charge par l’Etat jusqu’à l’âge de 5 ans. Si les familles aisées peuvent avoir recours à une « Nanny », c’est l’entraide familiale qui prime dans les familles populaires.

De même, en Chine, les grands-parents assurent la plupart du temps la garde de leurs petits enfants. Ainsi le veut la tradition des « 3 générations sous le même toit ». En contrepartie, les seniors seront pris en charge lorsqu’ils vieilliront. Parfois même, les parents chinois délèguent totalement l’éducation de leurs enfants aux grands-parents : c’est le cas des populations rurales parties tenter leur chance en ville ou à l’étranger.