Le baby-sitting est adapté pour les gardes occasionnelles de vos enfants (le soir, un après-midi mais aussi pour aller chercher vos enfants à l'école). Même s'il faut veiller à ne pas choisir une personne trop jeune, une jeune fille s'étant occupé de tous ses frères, soeurs et cousins depuis que ceux-ci sont bébés sera parfois plus à l'aise qu'une personne plus âgée.

Une première rencontre est favorable (je sais, c'est souvent dans l'urgence que l'on fait appel aux baby-sitters et dans ces moments on fait ce que l'on peut pour mettre tout le monde à l'aise et en confiance avant de donner les instructions et de filer). N'omettez pas de lui laisser bien en vue, tous les numéros de téléphones utiles (votre Mobile, grand-mère, 144 ou éventuellement celui des voisins).

Comment choisir sa baby-sitter ?

Il est toujours préférable de confier votre enfant, surtout pour la première fois, à quelqu'un que vous connaissez déjà, ou que l'on vous a recommandé, et en qui vous avez toute confiance. Peut-être une jeune fille est-elle venue vous aider à la maison dans les semaines précédentes ? Dans ce cas, faites appel à elle l'enfant et elle se connaissent déjà, ce qui est un bon point.

Si vous ne connaissez pas encore la personne qui va venir en votre absence, demandez-lui de venir chez vous la veille, afin que vous voyiez comment elle se comporte avec votre bébé et puissiez faire connaissance.

Que vous choisissiez une fille ou un garçon, une personne jeune ou plus âgée, peu importe. L'essentiel n'est pas tant l'expérience des enfants que le cœur et le bon sens. Ce qui compte, c'est que vous trouviez une personne de confiance, que vous considérez comme sûre, qui aime les enfants et qui a des gestes tendres. C'est le caractère de la baby-sitter, bien plus que son habitude des enfants, qui vous permettra de partir ou non en toute quiétude.

Comment faire pour éviter une séparation douloureuse ?

Le jour J, préparez à l'avance tout ce dont elle aura besoin : biberon, lait, eau, bavoir, couches, pyjama, etc. Demandez-lui d'arriver un quart d'heure avant pour que vous ayez le temps de lui passer le relais calmement et de répondre à ses questions. Avant de partir, notez par écrit le numéro de téléphone où vous êtes joignable, ainsi que celui des urgences. Expliquez à votre bébé que vous allez vous absenter et dites-lui au revoir avant de le déposer dans les bras de la baby-sitter. Votre enfant est très sensible à votre humeur et donc, à votre anxiété : plus vous partirez confiante, l'esprit libre, mieux il se sentira.

Le pour de la baby-sitter

Si vous avez trouvé une baby-sitter gentille, efficace et qui vient régulièrement chez vous, vos petits seront contents de la retrouver ... et à vous les belles soirées.

Le contre de la baby-sitter

Ne perdez pas de vue que sans qualifications, la baby-sitter n'est pas une éducatrice de la petite enfance. Garder des enfants est une sacrée responsabilité. Si vous avez un tout petit à garder, mettez quelques euros de plus afin d'avoir une baby-sitter qualifiée .

La Croix-rouge peut vous fournir une liste des Baby-sitters agréées de votre quartier