Il n'est pas aisé de bien le définir. Ce n'est pas le bredouillement des sujets parlant trop vite et avalant des syllabes, ni le bafouillage constitué surtout par un discours mal structuré. Il s'agit essentiellement « de répétitions et de blocages au cours de l'émission de la parole ».

Lire la suite