Les premiers amis

Il peut essayer des manières d'être variées, des aventures nouvelles, sous le regard encourageant d'un ami. Ce faisant, il apprend à se connaître lui-même. Il apprend également comment attirer et garder un ami. La nécessité de donner et de recevoir, en amitié, procure à l'enfant des occasions de vivre une relation d'égalité que ni les parents, ni les frères et sœurs ne peuvent lui offrir. Un enfant sans ami est bien à plaindre.

Quand les parents doivent-ils commencer à présenter leur enfant à d'autres enfants en dehors de la famille ? Au cours de la deuxième année, il est important d'apprendre à s'entendre avec d'autres. Dans une famille nombreuse, ou dans un quartier animé, l'enfant peut avoir déjà appris beaucoup de choses avec d'autres, ou avec un nouveau-né, à propos du partage, de la rivalité, des provocations et des indispensables concessions. Mais les relations qu'il peut établir avec des enfants qui ne sont pas de son âge sont différentes : les plus âgés ont tendance à protéger, à taquiner ou à dominer les plus jeunes.

Dans une relation saine entre jeunes enfants, ils commencent par apprendre à donner et à recevoir sur un pied d'égalité. Ils découvrent les rythmes de la réciprocité, quand dominer et quand se soumettre. Ceci est fondamental pour les relations importantes de leur avenir. Un enfant apprend quel signal signifie qu'il doit céder, et lequel montre qu'il peut prendre le commandement. En apprenant à comprendre ces signaux importants, il saisit aussi quelle est la manière de se comporter avec les autres. S'il n'y parvient pas, il se sent isolé. A cet âge, les enfants sont à la fois exigeants pour les autres et sensibles à leurs besoins. Il est merveilleux d'observer deux enfants de deux ans jouer ensemble.

Si les parents organisent des groupes de jeux réguliers de deux ou trois jeunes enfants, ceux-ci se découvriront en toute sécurité. A cet âge, apprendre se fait par imitation. Dans le « jeu parallèle », deux enfants s'affairent l'un à côté de l'autre sans jamais paraître se regarder. Et pourtant, chaque enfant imite des séquences entières de comportement de l'autre. Cette capacité à observer et à imiter ces comportements est caractéristiques de cet âge.

Lorsqu'un tout jeune enfant empile une rangée de cubes pour faire un pont, l'autre va empiler le même nombre de cubes avec le même objectif, en se servant des mêmes gestes. Il arrive que certains enfants de deux ans assimilent, par l'intermédiaire d'autres enfants du même âge, des comportements complètement nouveaux, et accomplissent des tâches qui leur étaient jusqu'alors inconnues.